Discipline positive : Education Bienveillante à Grenoble

Les Ateliers Parents de Discipline Positive à Grenoble et aux alentours d'Autrans-Méaudre-en-Vercors

Les ateliers de discipline positive se réalisent en groupe et s'adressent aux parents qui souhaitent opter pour une autorité parentale juste basée sur une communication authentique et efficace.

Lors de ces ateliers, vous acquérez une vision éducative sur du long terme qui vous permettra d'accroitre les ressources de vos enfants. Lors de gestion de crise vous serez outillé pour choisir des alternatives à la punition (vision court terme) en étant centré sur les solutions. Vous aurez acquis la capacité de comprendre les croyances et perception de vos enfants qui sous-tendent leurs comportements inappropriés.

La pratique en atelier favorise un apprentissage à la fois cognitif et émotionnel. Des jeux de rôles nous amènent au coeur du ressenti de l'enfant et du parent. Ceci permet d'avoir une autre perception, une vue d'angle différente des situations de nos interprétations habituelles. L'échange avec les participants enrichit notre expérience au delà de l'unique apprentissage par la théorie.

Comment participer aux Ateliers de Discipline Positive

Pour participer aux ateliers de Discipline Positive, vous pouvez me contacter au 06 19 58 91 04 ou par mail pbagnpg@fp-pbnpuqrivr.pbz.

Comment se déroule les ateliers de Discipline Positive ?

Pour un processus idéal ,le format classique est recommandé. Il se déroule sur 7 semaines consécutives. C'est à dire 7 séances de 2h soit 14h de formation au tarif de 220€. Le livre de Jane Nelsen "La Discipline Positive" est inclu dans le prix.
Un prix de 190€ est proposé pour le 2 éme parent qui souhaite participer.

En fonction des demandes se format peut-être proposé sur 2 , 3, 4 jours .. Les ateliers peuvent se réaliser à domicile. A ce moment-là, la personne qui reçoit et invite son réseau de parents se verra offrir la formation.

La Discipline Positive est une éducation ferme et bienveillante

Elles sont appliquées simultanément. La fermeté correspond au respect du monde de l'adulte. La bienveillance au respect du monde de l'enfant.

Pourquoi, mes enfants ne m'obéissent pas ?

Il est loin le temps où les enfants obéissaient sans râler et écoutaient leurs parents. Aujourd'hui des luttes de pouvoir s'installent dans nos maisons. Pourquoi en est-on arrivé là ?

Nous ne sommes plus sur un modèle vertical avec l'homme comme figure patriacale de toute puissance et une femme soumise. La société a évolué. Nous sommes désormais sur un modèle horizontal c'est à dire égalitaire. L'enfant évoluant dans cette nouvelle société ne peut plus rentrer dans le moule de notre éducation traditionnelle sur les rapports de forces, de répressions.

Nous recréons ce modèle d'autoritarisme car nous n'avons pas appris à faire autrement. Dans ces cas là, nous pouvons aussi développer un sentiment de culpabilité après trop de dureté dans notre éducation et ainsi faire des allers-retours avec la permissivité. L'éducation d'ailleurs sur la permissité n'aide pas l'enfant à développer le sentiment d'être capable, d'avoir confiance en lui.

Eduquer sans crier sur ses enfants, est-ce possible ?

Une éducation sans injonction, chantage, menace, dévalorisante est tout à fait envisageable cependant la discipline positive n'est pas magique. Elle demande du temps pour pouvoir intégrer cette nouvelle manière de voir les choses. Des comportements ancrés reviendront systèmatiquement quand nous serons en réaction. La discipline positive propose des outils pour nous aider à regarder nos erreurs comme une information qui nous permettra d'apprendre à faire autrement.

Votre enfant développera les compétences socioémotionnelles : l'autodiscipline, le sens des reponsabilités, la coopération, l'autonomie, la confiance en soi, le courage, l'envie de contribuer, une communication de qualité, la résolution de problèmes, le goût de l'effort et de l'apprentissage, l'honnêteté, le sens de l'humour, la capacité d'être heureux, l'estime de soi, la flexibilité et l'adaptabilité, la résilience, la cusiosité d'esprit, le respect de soi et d'autrui, l'empathie, la compassion, le sentiment d'être capable ...

Coach confiance en soi : Qui suis-je ?

Coach en parentalité à Grenoble

Séverine Carre

Mon cheminement vers une parentalité positive.
Suite à une prise de conscience de mes schémas comportementaux, à mes 30 ans je fis un travail sur moi grâce à la méditation. J'appris à comprendre mon fonctionnement, à le modifier et ainsi à trouver un équilibre de vie.
De là, je m'aperçus que mon attitude dans l'éducation de mon fils changeait.
J'avais acquis plus d'écoute, de patience. Je reconnaissais mes erreurs, je pouvais donc les corriger. Cependant il y avait encore des passages où je ne comprenais pas du tout mon enfant. Quand il avait de fortes émotions, je les niais voir lui interdisais de les exprimer. Elles me mettaient mal à l'aise et surtout j'ignorais ce qu'était réellement une émotion. En l’intégrant de plus en plus pour moi, je compris que mon enfant ne faisait pas de caprice. Son émotion était bien présente. Il avait besoin que sa maman l'accompagne pour comprendre ce qui se passait.
Après ces nouvelles connaissances et la continuité de mon travail intérieure, j'acquis plus d'empathie, d'intelligence émotionnelle ce qui me permis de les reconnaître, de l'aider à les accueillir.

Quand le parent pense et fait différement, le comportement de l'enfant change.

Après cette première transformation, l'envie d'être dans la transmission pour aider les personnes à acquérir plus de bien-être s'accroît !
Je découvris la discipline du coaching et plus particulièrement le Deep Coaching qui prend en compte l'énergie et la science de la pensée.
J'obtiens mon diplôme de Coach Professionnel certifié au RNCP, Niveau 2, à mes 35 ans. Ma sensibilité, mon empathie fit que je me spécialisa dans le coaching parental.
C'est à ce moment-là, que j'ai découvert mes premiers outils en Discipline Positive. En l’expérimentant dans l'éducation avec mon enfant, j'ai pu constater le bon sens et l'efficacité de cette méthode.
Je me suis donc formée pour être facilitateur en Discipline Positive et ainsi animer des ateliers pour parents.
Aujourd'hui ce qui m'anime à faire le métier de coach parental est de contribuer à la transformation de l'éducation traditionnelle.
Les neurosciences affectives nous montrent l'impact négatif qu'a la violence éducative ordinaire sur le cerveau de l'enfant. L'écoute empathique est la clef pour une société dans la paix par contre celle-ci se travaille. Les apprentissages demandent du temps, tout cela se cultive au jour le jour.

Séverine Carre

Newsletter

En indiquant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir des informations de notre part (articles inspirants, offres spéciales...). 

Notre but n'étant pas de vous importuner, vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers le lien de désinscription présent dans chacun de nos messages.

Ex. : abc@xyz.com.

Je vous présente également Anne Lauret coaching professionnel à Nantes